07oct 11
08h45
MUSIQUE | Par Matt | @mattpopheart |

Critique concert : Britney Spears retourne Bercy pour son Femme Fatale Tour

Dans le cadre de son Femme Fatale Tour, Britney Spears posait hier soir ses semi-remorques à Paris Bercy, où une salle proche d'être comble lui a offert un chaleureux accueil.

Comme il en est désormais de coutume à Paris, la première partie, assurée par un DJ, puis deux braillardes blondes inconnues, à mi-chemin entre Heidi Montag (la version refaite) et Jessica Simpson (la version enrobée), s'est avérée douloureuse. Un entracte d'une demi heure (avec compte à reburs) a été décrété pour permettre au public de se remettre du traumatisme.

21h tapantes : hystérie ! Après quelques tours de ola mollassons, Britney Spears fait son entrée sur Hold It Against Me et réveille le public.

La chanteuse a visiblement bien fait de ne pas rééditer l'erreur de la précédente tournée (où 3 dates à Bercy avaient été bookées pour des salles bien moins remplies). Le public de ce soir semble receler une majorité d'inconditionnels surexcités. Même les gradins sont debout pendant la totalité du concert.

Côté scène justement, Britney Spears n'a pas démérité. Évidemment, la Britney pré-Kevin Federline n'était pas des nôtres (le monde entier semble avoir fait une croix sur l'idée de la retrouver un jour). Mais la Britney totalement mécanisée et paumée du Circus Tour n'était pas non plus de la fête. La chanteuse a effectivement retrouvé le bouton ON de son micro (il faut dire que le playback intégral du Circus Tour lui avait valu de bien mauvaises critiques) le temps de quelques chansons. Mieux encore, elle a su se montrer souriante, a plusieurs fois salué Paris, a interagi avec le public, et a somme toute dansé aussi bien qu'elle le peut encore aujourd'hui, nous surprenant même parfois à parvenir à mouvoir concomitamment bras et jambes.

Côté setlist, la tournée offre une flopée d'uptempos, qui ont permis de maintenir un rythme soutenu tout au long des 1h20 de concert, exception faite de l'unique ballade : Don't Let Me Be The Last To Know. Elle a rendu justice à Gimme More (vulgairement relégué au rang d'interlude sur la précédente tournée) en offrant à la chanson un remarquable tableau égyptien sur une version remixée. Le public aura également pu apprécier les écrans présentant un homme nu sur Beautiful (Drop Dead). Mais les passages les plus animés resteront sans conteste I Wanna Go (sur lequel le public parisien s'est montré hystérique) et le rappel sur Toxic et surtout Till The World Ends, que les fans faisaient encore résonner dans Bercy après le départ de la chanteuse, et jusque dans la rue. Rendez-vous est pris pour sa prochaine tournée, où on espère la voir poursuivre sur cette dynamique positive.

Evaluez Britney Spears dans
LA CHAINE ALIMENTAIRE DE LA POP
-2931
Up : / Down :

Les derniers articles sur Britney Spears

Recherche
Flash infos
1 | 2 | 3 | 4
+ de brèves
DERNIERS ARTICLES
1 | 2 | 3 | 4
+ d'articles
nicole-scherzinger-poison-003nicole-scherzinger-poison-002nicole-scherzinger-poison-001britney-spears-femme-fatale-06desperate-housewives-season-7-promo-004007-naomilady-gaga-bad-romance-009britney-spears-frappuccino-100812
90210, Adele, Alizée, Avril Lavigne, Beyoncé, Black Eyed Peas, Britney Spears, Cheryl Cole, Christina Aguilera, Desperate Housewives, Diana Vickers, Girls Aloud, Glee, Gossip Girl, Heidi Montag, Hilary Duff, Jennifer Lopez, Jessie J, Justin Bieber, Katy Perry, Kelly Clarkson, Kelly Rowland, Kesha, Kylie Minogue, Lady GaGa, Leona Lewis, Lily Allen, Lindsay Lohan, Madonna, Mariah Carey, Marina And The Diamonds, Miley Cyrus, Mylène Farmer, Nadine Coyle, Nichole337, Nicki Minaj, Nicola Roberts, Nicole Scherzinger, P!nk, Pop Heart, Rihanna, Shakira, Shy'm, Spice Girls, Sugababes, Taylor Swift, The Saturdays, TV, Zac Efron