27mai 12
21h46
CHRONIQUES | Par Kurt |

Eurovision 2012 : LE DEBRIEF

On ne veut pas savoir pour quelle raison saugrenue vous n'étiez pas devant votre téléviseur hier soir pour la retransmission de l'Eurovision, mais comme on n'est pas là pour juger, voici un petit débrief où l'on vous livre nos impressions sur cette soirée vraiment trop courte.

Lors de cette 57ème édition du concours Eurovision de la chanson, on a pu assister au sacre de la scandipop, puisque c'est notre chouchou la suédoise Loreen qui repart de Bakou avec une victoire écrasante grâce à un total de 372 points. Il faut dire que son morceau, l'incroyable turbine electropop "Euphoria", était donnée largement favorite par les bookmakers. Portée par la voix puissante de cette scandinave de 28 ans, cette chanson d'amour épique et exaltée a fait l'unanimité.

Avec une chorégraphie dark et minimaliste inspirée des arts martiaux, Loreen et son titre obtiennent donc pour la Suède sa première victoire depuis 13 ans. Ce n'est que justice quand on sait à quel point ce pays a toujours eu à coeur de se présenter avec des titres dignes de ce nom. Le Melodifestivalen, ce fameux concours interminable qui permet d'élire l'artiste qui portera les couleurs de la Suède à l'Eurovision, s'étale sur plus d'un mois et révèle chaque année un nombre vertigineux de talents et de pop songs fabuleuses.

Sans surprise, la France ramasse les miettes et se retrouve au fin fond du classement. La chanson très mollassonne de notre copine Anggun termine le concours à la 22ème place, soit encore moins bien que le score déjà pas terrible d'Amaury Vassili l'année dernière (15ème). Avec une poignée de gymnastes invertis faisant des cabrioles autour d'une chanteuse qui s'époumone devant un ventilo, difficile en effet de faire le poids face à une concurrence de plus en plus féroce, d'autant que le titre était plutôt médiocre. Non, vraiment, c'était pas bien du tout. On pourra toujours se plaindre des votes de complaisance entre pays voisins, mais il est à noter que même nos amis belges n'ont pas daigné nous offrir un seul point.

Les fameuses mamies russes qui ont fait beaucoup parler d'elles ces dernières semaines avec leur titre "Party For Everybody" ont terminé leur course à la deuxième place. Les Buranovskiye Babushki font perdurer cette tradition eurovisionnesque de titres WTF à la fois hilarants et étonnamment accrocheurs. On se souvient tous du carton en 2007 de la "haute en couleur" Verka Serduchka, qui avait obtenu la deuxième place pour l'Ukraine. Ici, ces sympathiques ancêtres à l'hiver de leur vie déjà bien entamée, nous préparent des cookies (?) tout en dansant et vociférant. On les trouve tellement mignonnes, on les imagine nous tricoter des pulls de hipsters aux couleurs criardes et nous préparer des vodka-chocolat chaud au coin du feu... Dans leur pays, elles enchainent les plateaux télé en reprenant les Beatles ou "Smoke On The Water". Du lourd.

L'une de nos chansons favorites n'a pas vraiment brillé dans le classement, puisque "La La Love" de la très distinguée chypriote Ivi Adamou n'a obtenu que la 16ème place. Etonnant quand on écoute le titre, véritable tube de l'été prêt à en découdre avec tous les campings de la planète. Ca fleure bon le mojito, la crème solaire et la merguez, mais malheureusement pas la victoire.

Le gros loser de la soirée se prénomme Tooji. Bon dernier du classement, il représentait la Norvège avec "Stay", un titre de grosse dance music décérébrée pourtant foutrement efficace. Peut-être que le bogosse d'origine iranienne est juste arrivé au mauvais moment, celui où l'Europe toute entière commence à se lasser des titres club et des chanteurs douchebags type Taio Cruz, dont l'imaginaire ne connaît d'autre horizon que le carré VIP du Pédalo Bar de Palavas. Un peu rude quand même, pauvre Tooji

Voici d'autres titres qui auraient leur place sur une playlist maison "Best Of Eurovision 2012".

Les jumeaux sautillants de Jedward, 19èmes pour l'Irlande.

La Grecque Eleftheria Eleftheriou (!!) termine 17ème avec "Aphrodisiac".

Le fragile Roman Lob remporte la 8ème place pour l'Allemagne.

Soluna Samay, la Taylor Swift danoise, atteint péniblement la 23ème place.

Rendez-vous est pris l'année prochaine à Stockholm, pour une nouvelle édition de ce gouffre financier en équilibre constant entre génie et ringardise, mais qui demeure un sujet fascinant pour les amoureux de pop music à travers l'Europe.

Les derniers articles sur Pop culture

Recherche
Flash infos
1 | 2 | 3 | 4
+ de brèves
DERNIERS ARTICLES
1 | 2 | 3 | 4
+ d'articles
nicole-scherzinger-poison-003nicole-scherzinger-poison-002nicole-scherzinger-poison-001britney-spears-femme-fatale-06zac-efron-gq-006glee-promo-season-2-000cheryl-cole-3-words-002kellan-lutz-cosmopolitan-002
90210, Adele, Alizée, Avril Lavigne, Beyoncé, Black Eyed Peas, Britney Spears, Cheryl Cole, Christina Aguilera, Desperate Housewives, Diana Vickers, Girls Aloud, Glee, Gossip Girl, Heidi Montag, Hilary Duff, Jennifer Lopez, Jessie J, Justin Bieber, Katy Perry, Kelly Clarkson, Kelly Rowland, Kesha, Kylie Minogue, Lady GaGa, Leona Lewis, Lily Allen, Lindsay Lohan, Madonna, Mariah Carey, Marina And The Diamonds, Miley Cyrus, Mylène Farmer, Nadine Coyle, Nichole337, Nicki Minaj, Nicola Roberts, Nicole Scherzinger, P!nk, Pop Heart, Rihanna, Shakira, Shy'm, Spice Girls, Sugababes, Taylor Swift, The Saturdays, TV, Zac Efron